اليوم الأربعاء 15 أغسطس 2018 - 9:30 صباح
أخر تحديث : الأحد 19 نوفمبر 2017 - 9:02 مساء

(Le roman Rifaine, et la mondialisation. (Roman : Ussan indryen sadu lalla turtur

       :  Farisi mohamed 

En effet, l’objet de ce travaille, réside le fait de donner un point de vue autour de roman (ussan indryen sadu lalla turtut), en relation avec la mondialisation.

Pour une réponse bien spécifique à cette problématique, premièrement nous allons fournir une vue générale autour ce roman, ensuite, nous donnerons notre avis sur l’universalité de ce roman.

1 : une vue générale sur le roman (ussan indryen sadu lalla turtut), de KADAWI Mustafa.

L’émergence de roman (ussan indryen sadu lalla turtur), de Mustafa kadawi dans la scène littéraire amazighe, avant tout est une richesse de la bibliothèque amazigh en générale, et rifaine en particulière.

Mustafa kadawi né 1972, à selouan ; ou il a vécu son enfance qui a contribué a réalise ce travaille littéraire par un rappel de mémoire  essayé de nous fournir une image de son petit village (selouan), est ce de la période allant (1905-1936).

Dans le même contexte, Mustafa kadawi a essayé à travers son roman de traiter adresser un problème sociale, surtout au, Maroc, en défiant la société, et la lecture  conservateur, autrement dit, il  mit en évidence la position de la femme, est-ce par la personnalité de (yeṭṭu), ainsi que le sexe, au sein d’une société régie par une religion et culture islamique.

 M. kadawi, a également abordé, la colonisation espagnole du rif, en rappelant comment les tribus rifaines ont été traitées, et comment la société rifaine s’est devisée en les traîtres et les héros.

Généralement, le roman de M. Kadawi, tourne principalement autour d’une femme rifaine (Yeṭṭu), qui a visité pour la première fois le village de selouan, où elle va remarquer la différence entre son petit village (Ddcar), et (Selouan) comme une grande ville à  son avis. Et il tourne aussi sur le bordel comme une place des plusieurs des événements qui a changé (Yeṭṭu), et surtout a travers son relation avec (Mamma).

2 : le roman  du *ussan indryen sadu lalla turtut*, a-t-il des caractéristiques universelle ?

Tout d’abord, nous allons commencer dans ce paragraphe par définir le concept de littérature nationale, et expliquer dans ce qui suit ce qu’on entend par les frontières nationales.

 La littérature nationale est un produit littéraire d’un peuple, d’une société, d’une culture et d’une langue spécifique. Cette spécificité est considérée comme un élément important qui caractérise chaque société.

En partant de ca on peut conclure qu’il existe des limites et des frontières entre les littératures nationales. En revenant à notre cas d’étude (ussan indryen sadu lalla turtut), On peut dire que M. kadawi a été basé lors de la rédaction de son roman, principalement sur sa langue d’origine (tarifit), son culture et sur une histoire spécifique.

Par ailleurs, le fait de répondre à notre problématique (le roman de kadawi a-t-il des caractéristiques mondiale ?), nous conduit à évoquer la définition de Darmosch,  Qui stipule que la littérature mondiale est une réfraction elliptique. Autrement dit, la littérature nationale reste à la surface de l’eau (les frontières), et son reflet sous l’eau devient une littérature universelle, et bien sur avec des éléments qui contribuer à lui donner des fonctionnalités universelle.

    Littérature National

 

                   Littérature Mondial

En effet, il s’est avéré ainsi que (Yeṭṭu) l’héroïne du roman, a vécu un conflit à caractère psychologique, qui se manifeste clairement dans son désir sexuel excessif, pendant la période de sa présence à selouan, en particulier dans le bordel, où elle a appris une autre façon de vivre.

Nous lisons :

Selwan,…, tuɣa ttaseɣ d ɣares sin n twaratin deg umalas. Ra ad adfeɣ taddart n Mamma tazirart, ttas ayi d ca n ddeg n tarjijit. taḥleɣ ad ṭṭfeɣ ixef inu, tnufsuren ayi iseɣwan nnes. Taciɣ aked yict n temɣrat nneḍni teffeɣ d akidi zi rallaɣ inu d ceεrira aṭṭas maṛṛa min dayes di taddart a isḥinnib as i ceεrira a.

Tudart a tus d mliḥ aked ceεrira nni dayi aṭṭas. Waxxa itwagga dayes min ittwaggen, Min zzayes lemdeɣ war t lmideɣ zeg imma d ayi d ijjin…

Pourtant, en se basant sur ce produit littéraire, M. kadawi a détruit tous les tabous qui existent dans la société marocaine en générale et rifain en particulier. Il a essayé ainsi à l’aide de ce travail à décrire les besoins, les émotions ainsi que les sentiments d’une femme.

Nous lisons :

Nessentaa nḍeḥḥec. Nqerbeɣ ɣares negga azellif tiwa azellif, uca nniɣ as :

-          Teggid tt yac ?

Teḍḥec tessenhezz azellif s wah

-          Maca ma teẓṛid ixef nnem ? aqqa imaremec icem a tamcunt

-          Sneɣ.

-          Ixenni bu tzellift nni!

-          Maɣar εemmars war teslid akeccuḍ ameεqar d wenni issḍaṛɣilen.

-          Min igga, a tamenεect ?

-          Iqelleε d nneqret zeg iẓewṛan nnes.

Tenna t s tḍeḥḥact amen d ayi d tacem deg uɣezdis. Mamec d as igga ?

-          Min ɣares ittcura maṛṛa tiɣezdisa.

-          Ixenni ? Mamec d ittas mana uyenni ?

Ittas d ired aṭṭas, xef umezwar beddant id tcarriwin cway cway, tmunent tmunent, tmunent ar ɣar tac id aked mana uyenni iccur.Uca, ittencrax deg yict n twarat.Xafes tas d ict n tarjjjit tefsus, war tṛiḥed ad as tawyed riqqi ad tili ssentant id tcarriwin nneḍni.

En fait, quand il s’agit de problématique : ce roman peut-il aller à l’universalisme? On peut mentionner que le problème évoqué par l’auteur est liés seulement au pays sous-développés, cependant dans les sociétés développées ça ne présente aucun dilemme.

Autrement dit, les sociétés développées ont déjà réussirent à dépasser ce genre de problèmes psychologiques exprimés par les sociétés sous développées. Mais il y a une exception au niveau littéraire qui intégré ce roman a l’universalisme, par de construire du texte, en tant que les technique littéraire, le réalisme fantastique.

De même, on peut ajouter que la traduction est considérée comme un moyen important qui permet à un texte narratif d’accéder à l’universalisme. De ce fait, on peut dégager comme exemple les travaux de l’écrivain britannique (Kazuo ishiguro), qui a abordé des sujets de genre humain se principalement sur le bonheur imaginé par les genres, et qui a obtenu le prix Nobel en 2017.

En guide de conclusion, on peut dire que le roman de M. Kadawi est basé particulièrement sur la femme rifaine et ses problèmes dans une société dispersé. Et le genre de ce roman est féministe et psychique, mais généralement peut être considérer comme une porte ouvert sur la culture et l’histoire de société rifaine.

Mohammed FARISI (étudiant chercheur au cycle du Master littérature et traduction)

 

شوهد: 289888 وطنيا، دوليا شوهد: 49461

أوسمة :

اتـرك تـعـلـيـق 1 تـعـلـيـقـات

الرجاء من السادة القراء ومتصفحي موقع ميضاراليوم الإلتزام بفضيلة الحوار وآدابه وقواعد النقاش عند كتابة ردودكم وتعليقاتكم، وتجنب إستعمال الكلمات النابية وتلك الخادشة للحياء أو المحطة للكرامة الإنسانية، فكيفما كان الخلاف في الرأي يجب أن يسود الإحترام بين الجميع ونحيطكم علما أن جميع التعليقات المنشورة في الموقع تعبر عن رأي أصحابها وليس للموقع أي مسؤولية إعلامية أو أدبية أو قانونية، ولا يتحمل مسؤولية ما يُنشر نقلًا عن مواقع أخرى أو بركن آراء حرة.

  1. 1
    amid قال:

    مقال مكانه مجلة الكترونية ناطقة باللغة الفرنسية وليس الناطقةبالعربيةأخطأت الوجهة هذه المرة